Dans une banlieue défavorisée de Cape Town

Une cohorte sur les infections respiratoires basses  Abonné

Par
Publié le 20/09/2018
IR basses

IR basses
Crédit photo : PHANIE

La cohorte Drakenstein a inclus, en 2014, des femmes enceintes vivant dans une banlieue défavorisée de Cape Town (Afrique du Sud) et 1 000 couples mères-enfants témoins, pour un suivi de cinq ans. Parmi les nombreux paramètres analysés, la santé respiratoire, notamment l’incidence, les facteurs de risque et les agents pathogènes responsables d’infections respiratoires basses (IRB).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte