Glucocorticoïdes et prématurité

Des protocoles à l’étude en postnatal  Abonné

Par
Publié le 06/09/2018
préma

préma
Crédit photo : PHANIE

Le recours à une dose unique de corticoïdes chez les femmes enceintes à risque d’accouchement prématuré pour accélérer la maturation pulmonaire du fœtus est aujourd’hui consensuel.

En postnatal immédiat, leur utilisation chez les grands prématurés n’est pas recommandée en raison de leur impact potentiellement délétère sur le développement neurologique. Cependant, plusieurs études récentes soulignent les bénéfices de certains protocoles basés sur l’administration de corticoïdes, notamment sous forme inhalée ou intratrachéale, en association à du surfactant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte