Troubles respiratoires obstructifs du sommeil chez l’enfant

Les atouts de l’oxymétrie nocturne pour le diagnostic  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 06/09/2018
SAOS

SAOS
Crédit photo : PHANIE

Les troubles respiratoires obstructifs du sommeil sont assez fréquents chez l’enfant : leur prévalence a été estimée à environ 1 % dans une étude de cohorte de 2010. Ces troubles peuvent avoir des conséquences délétères sur le développement staturo-pondéral et cognitif de l’enfant ainsi que sur son système cardiovasculaire, et doivent donc être reconnus et pris en charge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte