La parole aux usagers

Favoriser la démocratie sanitaire  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 30/04/2018
benevole

benevole
Crédit photo : PHANIE

S’il est nécessaire que la relation entre le médecin et son patient évolue pour prendre en compte l’expérience de chaque patient, même profane, au niveau collectif, la démocratisation doit s’effectuer dans un cadre de coconstruction, de coévaluation et de coresponsabilité avec les usagers. Ces notions ont été affirmées dans la loi du 26 janvier 2016, qui a permis la création de France Assos Santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte