Définitivement enterrés, les certificats de non-contagion

Publié le 23/05/2013

NÉCESSAIRE et suffisant, le certificat d’aptitude à la vie en collectivité qui doit être fourni à l’entrée dans une structure d’accueil collectif. En cas de handicap ou de maladie chronique (qui ne rendrait pas inapte à cette vie en collectivité), un projet d’accueil individualisé est établi en lien avec le directeur et le médecin de l’établissement, pour organiser le quotidien (une allergie alimentaire) et prévoir les situations à risque (et le traitement d’urgence éventuel).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?