Facteur de risque

HBP : la piste métabolique  Abonné

Publié le 26/04/2012

APRÈS AVOIR DÉCRIT le développement d’une inflammation prostatique chez des rats présentant un syndrome métabolique induit par un régime riche en graisses, une équipe italienne (1) a cherché à déterminer une possible association entre un syndrome métabolique et des signes histologiques d’inflammation prostatique chez 70 hommes opérés d’une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) par résection transuréthrale ou prostatectomie ouverte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte