Complications de la chirurgie de l’HBP

Une incidence réelle supérieure à celle rapportée par les essais  Abonné

Publié le 26/04/2012

LA FRÉQUENCE des complications de la chirurgie de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est évaluée essentiellement dans le cadre d’essais cliniques utilisant des critères très précis de sélection des patients. Pour déterminer l’incidence réelle de ces complications, une équipe française a utilisé les données du registre national des actes chirurgicaux pris en charge par l’Assurance-maladie entre 2004 et 2007. L’enquête a porté sur 262 898 patients opérés d’une HBP durant cette période, 228 263 par résection transuréthrale de la prostate (TURP), 34 635 par chirurgie ouverte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte