Fatigue, baisse du désir sexuel, bouffées de chaleur

Déficit androgénique lié à l’âge : un homme sur deux à partir de 60 ans

Publié le 14/11/2012

L’HYPOGONADISME tardif ou déficit androgénique lié à l’âge (DALA) est un déficit progressif qui survient chez l’homme entre 55 et 60 ans, sans avoir toutefois de caractère systématique puisqu’il concerne un tiers des plus de 55 ans et la moitié des plus de 60 ans. Ce déficit est caractérisé par un taux de testostérone inférieur à celui d’un homme de 40 ans, c’est-à-dire moins de 2 nmol/l de testostérone biodisponible.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?