À fortement encourager mais en respectant des règles

Sport après 50 ans : ne pas faire n’importe quoi

Publié le 14/11/2012
1352859682388530_IMG_93603_HR.jpg

1352859682388530_IMG_93603_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

1352859681388273_IMG_93537_HR.jpg

1352859681388273_IMG_93537_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

« AVOIR UNE activité physique et sportive c’est bon pour la santé, mais il ne faut pas faire n’importe quoi », rappelle le Pr François Carré. L’impact positif sur la santé, quel que soit l’âge, d’une activité physique régulière et modérée a été souligné par de nombreuses études, les bénéfices étant d’autant plus nets que l’activité est plus intense dans la modération. « La modération se traduit en pratique par un essoufflement modéré, n’empêchant pas la conversation avec les partenaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?