Viscosupplémentation du genou

Rôle de l’obésité et du stade radiologique  Abonné

Par
Publié le 11/12/2017

166 patients ont été évalués sur l’influence de l’indice de masse corporelle (IMC) et du stade radiologique (OARSI 0 à 2 versus 3) quant aux résultats à 6 mois d’une viscosupplémentation. Il s’agissait d’une analyse post-hoc d’une étude randomisée en double aveugle qui avait pour but initial d’évaluer deux viscosuppléments. À 6 mois, l’état du patient (WOMAC douleur) était significativement meilleur chez les non obèses versus obèses indépendamment du stade radiologique (p = 0,006) et chez les patients avec un stade radiologique < 3 versus stade 3 indépendamment de l’obésité (p = 0,025).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte