Place des nouvelles thérapies ciblées orales dans la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 07/07/2014
1404695603534971_IMG_133234_HR.jpg

1404695603534971_IMG_133234_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Bien que les biothérapies aient révolutionné la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde (PR), environ 50 % des patients traités par anti-TNF subissent un échappement thérapeutique ou des effets indésirables qui entraînent un arrêt du traitement.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?