Particules fines

Un placenta pollué  Abonné

Par
Publié le 18/10/2018
PF

PF
Crédit photo : PHANIE

Une étude présentée par le Dr Norrice Liu (Londres) a démontré que les particules fines de carbone inhalées passaient des poumons dans le sang maternel et réussissaient à franchir la barrière placentaire. Cinq femmes enceintes (non fumeuses) dont l’accouchement par césarienne était programmé au Royal London Hospital ont participé à cette recherche, en donnant leur placenta à la science après l’accouchement. Au moyen d’un microscope électronique, les macrophages ont été examinés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte