La dénervation pulmonaire ciblée

Une procédure mini-invasive dans la BPCO  Abonné

Par
Publié le 18/10/2018
denervation

denervation
Crédit photo : PHANIE

L’essai randomisé en double aveugle Airflow-2 a comparé la dénervation pulmonaire ciblée à une procédure simulée sous anesthésie générale. Il a été conduit chez 82 patients (dont la moitié était des hommes de 64 ans d’âge moyen) ayant une BPCO modérée à sévère, bénéficiant déjà d’une prise en charge médicale (tiotropium), répartis dans 15 centres de six pays d’Europe. L’objectif était d’évaluer l’efficacité et la sécurité de cette nouvelle technique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte