Tabagisme

Les femmes plus à risque  Abonné

Par
Publié le 29/10/2018

Alors qu’entre 1980 et 2012 la proportion de fumeurs a baissé de 6,3 % chez les hommes, elle a augmenté de 75 % chez les femmes. Et l’impact cardiovasculaire du tabagisme est plus marqué chez elles : les risques relatifs d’AVC et d’IDM sont augmentés par rapport aux hommes. Les infarctus du myocarde (IDM) sont en hausse chez les femmes de 35 à 64 ans ; leur pronostic est plus sévère et elles sont moins bien prises en charge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte