Incidence de l’asthme

Le poids de la pollution atmosphérique dans la petite enfance

Publié le 20/05/2011
1309358158255346_IMG_61148_HR.jpg

1309358158255346_IMG_61148_HR.jpg

L’augmentation de la prévalence des maladies allergiques et de l’asthme découle de facteurs génétiques et environnementaux, tels que les infections dans la petite enfance, l’exposition aux allergènes et aux polluants. Si l’impact des pics de pollution sur les exacerbations de l’asthme est parfaitement établi, le rôle de celle-ci dans la genèse de l’asthme est resté plus contesté.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?