De multiples causes de dyspnée du tout-petit  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 11/07/2019

Chez le nourrisson, l'interrogatoire face à une dyspnée comprend les antécédents périnataux, familiaux et personnels d'atopie, le mode de vie, les vaccinations, le mode d'apparition du symptôme et son évolution.

Dans le cas d'une dyspnée obstructive, il faut rechercher des signes de gravité : fréquence respiratoire supérieure à 60/min, intensité des signes de lutte, apnées, cyanose… Des signes en faveur d'un corps étranger enclavé ou d'une épiglottite aiguë représentent une urgence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte