Pathologies neurodégénératives

Cinq nouvelles structures de prise en charge 

Publié le 07/10/2013
1381141924459649_IMG_112185_HR.jpg

1381141924459649_IMG_112185_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

La couverture nationale des consultations mémoire s’améliore : des centres de diagnostic libéraux labellisés s’ajoutent aux centres hospitaliers. Un diagnostic de qualité précoce est très utile, même si aucun traitement ne permet aujourd’hui de stopper l’évolution de la maladie. « La plainte mnésique est fréquente et nous devons apporter une réponse au questionnement légitime des patients et de leur entourage sur les raisons des difficultés identifiées. Le pire est toujours l’inconnu et un diagnostic bien conduit permet cette réponse » explique le Pr Jean-Luc Novella.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?