Syndromes parkinsoniens iatrogènes

Savoir les évoquer  Abonné

Publié le 07/10/2013

Les syndromes parkinsoniens iatrogènes (présence, de façon isolée ou associée, de tremblement de repos, hypertonie et akinésie) représentent, après les pathologies neurodégénératives, la deuxième cause de syndromes parkinsoniens. Selon une étude récente menée en Midi-Pyrénées (1), ils touchent dans plus de la moitié des cas les sujets âgés de plus de 60 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte