Après chirurgie bariatrique

Anticiper le risque lithogène

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 17/12/2019
Le risque de lithiase est majoré après une chirurgie bariatrique de type malabsorptive telle que le bypass. Il s'agit le plus souvent de calculs oxalocalciques très denses et très durs, de prise en charge endoscopique. La prévention et le dépistage sont essentiels.
Les calculs peuvent relever d'un traitement par urétéroscopie souple laser

Les calculs peuvent relever d'un traitement par urétéroscopie souple laser
Crédit photo : Phanie

Parallèlement à l'augmentation de la prévalence de l’obésité en France, la chirurgie bariatrique connaît un essor considérable. Le nombre d'interventions annuelles dépasse les 50 000, une pratique encadrée, réservée à l'obésité morbide (indice de masse corporelle > 40 kg/m2 ou > 35 avec complications) après échec d'un traitement nutritionnel de 6 mois.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?