Infections urinaires récidivantes

Des pistes en dehors des antibiotiques  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 17/12/2019
Que proposer en alternative aux antibiotiques dans les infections urinaires récidivantes? Les approches sont nombreuses, mais leur efficacité pas toujours bien démontrée de façon rigoureuse. De nouvelles stratégies sont à l'étude, notamment la transplantation fécale et la phagothérapie.
L'hyperhydratation est bénéfique chez les femmes ménopausées, avec plus de trois infections urinaires par an.

L'hyperhydratation est bénéfique chez les femmes ménopausées, avec plus de trois infections urinaires par an.
Crédit photo : Phanie

De nombreux traitements sont proposés en alternative à l'antibiothérapie dans les infections urinaires. « Leur efficacité reste toutefois mal connue, car leur évaluation a été faite généralement sur de petites cohortes, selon des modalités et dans des populations hétérogènes, et le plus souvent sans comparaison rigoureuse avec l'antibiothérapie ou entre elles, empêchant toute utilisation hiérarchisée », a indiqué le Dr Aurélien Dinh avant de passer en revue toutes ces approches.

Des alternatives en manque de preuves d'efficacité

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte