Le témoignage de Valérie Boyer*

« Je suis admirative face à leur sang froid »

Publié le 17/07/2020

Cette élue LR du Sud-est a été diagnostiquée positive au Covid à la mi-mars. Hospitalisée une semaine dans le service du Pr Raoult, elle fut traitée à la chloroquine et défendit le célèbre infectiologue marseillais dans la polémique sur les traitements. Elle rend ici hommage à ses équipes.

Crédit photo : AFP

Comme beaucoup de mes collègues parlementaires, j’ai moi aussi contracté le coronavirus.

Députée des Bouches-du-Rhône et résidant à Marseille, j’ai pu aller me faire dépister à l’IHU Méditerranée Infection le lundi 16 mars, alors que je ressentais depuis quelque temps des symptômes inquiétants (toux, fatigue, gêne respiratoire).

Le soir même, j’ai reçu les résultats, positifs, et ai intégré l’IHU le lendemain pour une semaine. J’ai été absolument marquée et touchée par le professionnalisme des équipes qui m’ont prise en charge.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)