Une épidémiologie qui évolue

Choisir un vaccin méningocoque  Abonné

Par
Publié le 11/07/2019

Parmi les douze sérogroupes décrits, les méningocoques A, B, C, W et Y sont le plus souvent responsables d'infections invasives graves. La Dr Marie-Aliette Dommergues (Le Chesnay) a rapporté les tendances globales sur les cinq dernières années : « On constate une stabilité des infections invasives à méningocoque B (IIMB) et C (IIMC) tous âges confondus. En revanche, il y a une augmentation des IIMC chez les enfants de moins de 1 an, qui baisse après la vaccination à 5 mois. » En ce qui concerne les IIMB, la tranche d'âge la plus touchée est celle des 0-4 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte