Avec l’avancée des performances des scanners

Il faut profiter des opportunités de dépistage  Abonné

Par
Dr Alain Marié -
Publié le 03/02/2020
L’apparition de nouveaux scanners et le développement de l’intelligence artificielle vont transformer les performances du scanner volumique. Mais le progrès viendra, aussi, de l’évolution des pratiques, permises par ces avancées technologiques : un bon exemple est l’utilisation du scanner prescrit dans un but précis pour effectuer un screening sur d’autres pathologies.
Des outils qu’il faut simplement connecter entre eux

Des outils qu’il faut simplement connecter entre eux
Crédit photo : Phanie

Plusieurs publications, cosignées par le Pr Perry J. Pickhardt (université du Wisconsin, Madison), ont montré que des scanners abdominaux et thoraciques, demandés pour des causes fort diverses, chez des patients âgés de 20 à 70 ans, permettaient une évaluation très précise de la densité minérale osseuse (DMO), à partir des valeurs d’atténuation trabéculaire au niveau de L1.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte