De l’écoute et du temps, en dialogue privé

Délicate première consultation gynécologique  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 13/02/2020
La première consultation gynécologique est un moment important, qui demande de l'écoute et du temps. Les connaissances des jeunes filles sur l'anatomie, les cycles menstruels, la fertilité ou la contraception sont en effet souvent limitées, et souvent parasitées par des fausses croyances.
Le mode de fonctionnement de la pilule doit être explicité

Le mode de fonctionnement de la pilule doit être explicité
Crédit photo : Phanie

Les jeunes filles manquent d'information sur la sexualité et la contraception. « Nous l'avions bien souligné dans un rapport en 2012, mais cela reste largement d'actualité », rapporte la Dr Brigitte Letombe. En pratique, elles recherchent les informations sur internet, dans les magazines et auprès de leurs pairs. Et pour la plupart, elles ne connaissent pas l'existence des centres de planning familial, dont le nombre et les plages horaires restent dans tous les cas limités.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte