Des résistances aux antibiotiques en augmentation  Abonné

Par
Hélène Joubert -
Publié le 28/11/2019

Alors que les trithérapies sont très sensibles aux résistances (du fait d’une importante résistance à la clarithromycine principalement), les quadruples thérapies permettent de passer outre ce problème. Car les résistances continuent d’augmenter et classent la France dans les pays à forte résistance. Selon une enquête portant sur l'année 2018, les résistances en Europe des souches de H. pylori étaient de 21,6% pour la clarithromycine (9,9% en 1998), 16,3% pour la levofloxacine (14,1% en 2008) et 39,1% pour le métronidazole (33,1% en 1998).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte