Prévenir l’hyperkératose  Abonné

Publié le 10/02/2014

Augmentation de la couche cornée de l’épiderme secondaire à une inflammation locale due à des agressions répétées, l’hyperkératose signe souvent une hyperpression en regard d’une saillie osseuse. Chez le diabétique, elle témoigne des contraintes mécaniques liées elles aussi à l’hyperpression plantaire, et est 10 fois plus fréquente que dans la population générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte