Les hypoglycémies iatrogènes

Le grand absent des écrans radar  Abonné

Publié le 25/04/2013
1366979010428082_IMG_104138_HR.jpg

1366979010428082_IMG_104138_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

PLUSIEURS ÉTUDES se sont penchées cette année sur les hypoglycémies iatrogènes chez les diabétiques. C’est en effet une complication bien plus fréquente dans la vraie vie que dans les études cliniques comme l’illustre l’étude observationnelle française DIALOG menée sur plusieurs milliers de diabétiques insulino traités de type 1 et 2 (1). Mais c’est aussi une cause non négligeable d’hospitalisations dont le nombre et le coût restent encore très largement méconnus en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte