Plaies des toxicomanes

La drogue dans la peau  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 24/02/2020
Les complications dermatologiques sont fréquentes chez les toxicomanes. En dehors des ulcères aigus ou chroniques, d’autres lésions sont caractéristiques de l’usage de stupéfiants.
Des lésions qui peuvent apparaître des années après l’arrêt et persister définitivement

Des lésions qui peuvent apparaître des années après l’arrêt et persister définitivement
Crédit photo : Phanie

On estime que 60 à 85 % des usagers de stupéfiants présentent des lésions cutanées. « Les principaux pourvoyeurs de complications dermatologiques sont le cannabis, les opiacés, la cocaïne, mais elles peuvent aussi être liées aux produits servant à couper la drogue ou au détournement de certains médicaments, y compris à usage vétérinaire », détaille la Dr Amélie Schoeffler, dermatologue au CHR de Thionville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte