Violences conjugales - Les sages-femmes, des sentinelles de choix
Congrès Hebdo

Violences conjugalesLes sages-femmes, des sentinelles de choix

02.11.2015
La grossesse est un catalyseur de la violence perpétrée par le conjoint : 40 % des violences débutent à cette période, provoquant des complications obstétricales et des risques à plus long terme pour la santé de la femme et celle de l’enfant. Les sages-femmes vont être formées pour prendre en charge ces situations.

Violence verbale, physique, sexuelle, économique, excision, mariage forcé : selon une enquête du réseau périnatal NEF 2014, parmi 633 femmes répondantes, 37 % ont déclaré avoir subi au moins une fois au cours de sa vie l’une de ces violences, et 20 % au moins deux types de violences.

Les sages-femmes représentent un rouage important dans le dépistage de ces violences, non seulement parce que la grossesse est un catalyseur de la violence du conjoint, mais aussi parce qu’il causera...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré son potentiel, la télémédecine reste « embryonnaire »

cour comptes 2

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes formule plusieurs recommandations au sujet de la télémédecine*,... Commenter

Lévothyrox : des avocats toulousains lancent une action collective contre Merck

levothyrox

Défaut d’information et préjudice d’angoisse. Voilà les deux chefs d’accusation que trois avocats toulousains comptent plaider devant le... 2

Internat : l’ophtalmologie très prisée, la médecine générale et la gériatrie à la peine

choix de postes

7 977 étudiants en médecine (CESP inclus) en ont fini avec leur choix de spécialité d’internat et de CHU d’affectation. La procédure a pris... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter