Les anticoagulants aux urgences

Place des NACO et de l’héparine non fractionnée  Abonné

Publié le 05/06/2014

Aujourd’hui, dans les thromboses veineuses profondes (TVP) et l’embolie pulmonaire (EP), le rivaroxaban est agréé dès la phase aiguë. Il devrait être rejoint par l’apixaban, en cours d’agrément. Tandis que dabigatran et endoxaban arrivent en relais de l’héparine. Or « ces nouveaux anticoagulants oraux (NACO), comparativement aux AVK, ouvrent de nouvelles perspectives, en particulier en terme de durée de séjour. Sous réserve de revoir l’organisation des soins aux urgences », selon le Pr Pierre-Marie Roy (Angers et Canada).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte