La variabilité tensionnelle

Des concepts variés, des applications différentes

Publié le 21/01/2013

POUR LES HYPERTENSIOLOGUES, la variabilité tensionnelle est un phénomène physiologique influencé par de nombreux facteurs intrinsèques et extrinsèques. La variabilité à court terme porte sur des fluctuations dont la périodicité est brève, de quelques secondes à quelques minutes. La variabilité à long terme décrit les variations tensionnelles sur 24 heures et plus, par exemple le rythme nycthéméral.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?