Ischémie critique, anévrysmes aortiques

De nombreuses évolutions

Publié le 21/11/2013
1385000230473916_IMG_116143_HR.jpg

1385000230473916_IMG_116143_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

L’ATTEINTE POLYARTÉRIELLE, définie par une maladie athéromateuse touchant deux territoires de façon symptomatique, est fréquente. Sa prévalence augmente avec l’âge et elle concernait environ 15 % des sujets inclus dans le registre REACH. Fait majeur : pour un même événement cardiovasculaire, le pronostic est moins bon chez le patient polyartériel que chez celui n’ayant qu’un seul territoire vasculaire atteint.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?