Myélome multiple

Un anti-CD38 améliore la réponse en première ligne

Par Karelle Goutorbe
Publié le 01/07/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
myelome

myelome
Crédit photo : Phanie

« L'étude Cassiopé (1) est la première à évaluer l'apport d'un anticorps monoclonal anti-CD38, le daratumumab, dans le contexte de l'autogreffe », explique la Dr Aurore Perrot, hématologue au CHRU de Nancy. Atteints d'un myélome nouvellement diagnostiqué, 1 085 malades recevaient en première ligne un traitement standard par VTd (bortezomib, thalidomide et déxaméthasone) avant et après autogreffe, associé ou non au daratumumab. Les résultats de la première phase de cette étude (une seconde phase de maintenance étant prévue) ont été présentés et publiés au Lancet.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?