Petite tumeur du rein chez le sujet âgé

Quelle place pour les techniques ablatives?

Publié le 12/01/2015
1421072249575951_IMG_144700_HR.jpg

1421072249575951_IMG_144700_HR.jpg
Crédit photo : phanie

La place des traitements ablatifs dans les tumeurs du rein de petite taille chez le sujet âgé a fait l’objet d’une session pour ou contre. Pour le Dr Jean-Alexandre Long, qui a développé les arguments contre, le traitement ablatif entraîne certes une moindre altération de la fonction rénale que la chirurgie partielle, mais il n’est pas dénué de complications (de 5 à 20 % selon les séries). En outre, la récidive locale est plus fréquente qu’après chirurgie, et en cas de récidive, la chirurgie est alors plus compliquée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?