Maladies rares, cancers...

Big data, des promesses et (beaucoup) de questions  Abonné

Par
Publié le 28/09/2017
big data

big data
Crédit photo : PHANIE

« Le big data en santé, c’est l’utilisation et la réutilisation de données habituellement produites de façon cloisonnée dans le temps, dans l’espace, pour des finalités différentes, avec une possibilité de chaîner et d’enrichir ces données », résume le Dr Thomas Lefèvre, praticien hospitalier et coordinateur d’un groupe de travail big data en santé au sein du ministère des Affaires sociales et de la Santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte