Retour à l'emploi après un cancer du sein

La visite médicale de reprise est souvent trop tardive et insuffisante  Abonné

Par
Publié le 28/09/2017
clara

clara
Crédit photo : Anne-Gaëlle Moulun

CANCER SEIN

CANCER SEIN
Crédit photo : PHANIE

« Le but de FASTRACS, c'est de développer une intervention pour favoriser le retour à l'emploi après un cancer du sein. C'est un projet appliqué », explique le Dr Jean-Baptiste Fassier, médecin du travail du personnel des Hospices civils de Lyon (HCL) et chercheur à l'université Claude Bernard Lyon 1.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte