Pathologie coronaire

Il n’y a pas de petit tabagisme

Publié le 03/12/2012
1354501037392799_IMG_94646_HR.jpg

1354501037392799_IMG_94646_HR.jpg

LE TABAGISME chez les femmes progresse et crée dans cette population une augmentation des infarctus du myocarde (IDM) chez les femmes jeunes. Selon les estimations françaises 2012, si un décès sur quatre lié au tabagisme est cardio-vasculaire, c’est plus de un sur trois chez les femmes (1).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?