Sevrage des personnes en situation de précarité

32 % de réussite à un an si le traitement est gratuit

Publié le 03/12/2012
1354501030393024_IMG_94685_HR.jpg

1354501030393024_IMG_94685_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

LA TENDANCE à la baisse de la consommation de tabac indiquée par le baromètre santé de l’INPES recouvre une réalité contrastée : les populations les plus favorisées fument effectivement moins ; les plus précaires n’ont pas diminué leur consommation alors même que le prix du tabac a augmenté.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?