Troubles psychiatriques et varénicline

Une responsabilité difficile à établir  Abonné

Publié le 03/12/2012
1354501034393030_IMG_94687_HR.jpg

1354501034393030_IMG_94687_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

L’HISTOIRE de la varénicline (Champix) est forte en rebondissements. Après un pic de vente initial lors de sa commercialisation en février 2007, une forte diminution des ventes est observée début 2008, après une modification du RCP et de la notice concernant la survenue de troubles de l’humeur, d’idées suicidaires et de tentatives de suicide. En juillet 2008, l’Afssaps mettait en garde sur le risque de dépression et de conduites suicidaires chez des patients en cours de sevrage tabagique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte