Ça coince sur les maquettes, l'accès aux options, les effectifs

La réforme du troisième cycle peut-elle capoter ?  Abonné

Par
Publié le 23/03/2017
troisieme cycle

troisieme cycle
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Alors que des arbitrages majeurs doivent être rendus sur les maquettes des diplômes d'études spécialisées (DES), un vent de fronde menace la réforme du 3e cycle engagée depuis huit ans.

Les derniers textes qui préciseront la durée et le contenu des 43 futurs diplômes, mais aussi les modalités des futures options et formations spécialisées transversales (FST) offertes aux internes, entraînent de fortes crispations. En cause, l'insuffisante concertation mais aussi des querelles de chapelle hospitalo-universitaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte