La réforme du 3e cycle met aussi en colère les internes de biologie médicale et de radiologie

Par
Sophie Martos -
Publié le 28/03/2017
biologie

biologie
Crédit photo : S. Toubon

Après les internes anesthésistes-réanimateurs et les hépato-gastroentérologues (qui seront en grève le 31 mars), les néphrologues et cardiologues, c'est au tour des biologistes médicaux et des radiologues de hausser le ton contre les modalités de la réforme du 3e cycle.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)