Accident ischémique transitoire, faites le 15 !

L’imagerie est incontournable  Abonné

Publié le 08/06/2015
10% des patients qui font un AIT présenteront un infarctus cérébral dans les trois mois, dont la...

10% des patients qui font un AIT présenteront un infarctus cérébral dans les trois mois, dont la...
Crédit photo : PHANIE

Selon la définition de la HAS, un accident ischémique transitoire (AIT) est un épisode bref de dysfonction neurologique due à une ischémie focale cérébrale ou rétinienne, dont les symptômes durent typiquement moins d’une heure, sans preuve d’infarctus aigu. Cette définition sous-entend que l’imagerie cérébrale soit réalisée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte