Thrombophlébite cérébrale

Un diagnostic difficile  Abonné

Publié le 08/06/2015

« Pendant très longtemps, on a sous-estimé la fréquence de la thrombophlébite cérébrale. Mais grâce aux progrès réalisés dans le domaine de l’imagerie, on fait désormais plus facilement la preuve de cette pathologie. Aujourd’hui, on évalue son incidence de 0,5 % à 1 % des AVC, soit 1,32 pour 100 000 habitants (Coutinho, Stroke 2012). Quant à la mortalité, on l’évaluait entre 20 et 50 % dans les années 1950, alors qu’aujourd’hui, on est entre 3 et 6 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte