Ni trop laxistes, ni trop exigeants

Des objectifs glycémiques individualisés

Publié le 14/10/2019
La prise en charge de l'hyperglycémie du patient diabétique de type 2 âgé varie selon qu'il est en bonne santé, fragile ou dépendant/malade. Il est essentiel de repérer la fragilité, d'évaluer l'état nutritionnel et le risque d'hypoglycémies, qui guident la stratégie.
Le patient doit être réévalué régulièrement au cours du suivi

Le patient doit être réévalué régulièrement au cours du suivi
Crédit photo : Phanie

Le vieillissement peut être plus ou moins bien réussi et la Haute Autorité de santé avait, en 2013, fait la distinction entre trois catégories de personnes âgées. Celles dites en bonne santé, autonomes, sans troubles cognitifs et avec un bon état nutritionnel. Celles dépendantes et/ou malades et entre les deux celles dites fragiles, souvent polypathologiques et polymédicamentées pouvant facilement basculer dans la catégorie précédente.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?