Insuffisance cardiaque stabilisée

Ne pas stopper les traitements

Par
Dr François Diévart -
Publié le 06/12/2018
insuffisance cardiaque 2

insuffisance cardiaque 2
Crédit photo : Phanie

Les bloqueurs du système rénine-angiotensine-aldostérone et les bêtabloquants ont permis une amélioration nette du pronostic de l’insuffisance cardiaque (IC), au point que certains patients ayant eu une IC avec une fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) inférieure à 40 % peuvent devenir asymptomatiques, retrouver des taux bas de NT-proBNP et une FEVG de nouveau supérieure à 50 %… et que médecins comme patients se demandent s’il est possible d’arrêter les traitements.

L’arrêt des traitements évalué

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?