Médecine intensive et réanimation : 64 premiers « MIR » sur orbite  Abonné

Publié le 17/05/2018

La spécialité médecine intensive et réanimation (co-DES avec l'anesthésie-réanimation) a fait une entrée remarquée dans le classement des disciplines les plus attractives. Après une longue bataille sur le nombre de postes à ouvrir (en raison de l'inquiétude des anesthésistes qui redoutaient d'être cantonnés demain au bloc opératoire), les 64 affectations « MIR » ont été rapidement pourvues (entre le 107e et le 4 271e aux ECN).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte