Gériatrie : jeune filière en peine de recrutement, mais internes motivés  Abonné

Publié le 17/05/2018

« Un bilan plutôt positif » : c'est l'analyse du Dr Guillaume Ducher, président de l'association des jeunes gériatres (AJG), six mois après le lancement de ce DES en quatre ans qui répondait à plusieurs impératifs : former davantage de spécialistes du sujet âgé pour répondre aux défis du vieillissement et les former plus rapidement (sans possibilité de bifurcation vers d'autres spécialités).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte