Douleurs chroniques non cancéreuses

Des outils pour prévenir et prendre en charge la pharmacodépendance aux antalgiques

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 13/06/2019
dépendance

dépendance
Crédit photo : Phanie

Tous les analgésiques opioïdes peuvent induire une pharmacodépendance. Les médicaments concernés sont ceux du palier II (codéine, tramadol) et du palier III (morphine, buprénorphine, fentanyl, hydromorphone, oxycodone) de la classification de l'OMS. Outre les douleurs cancéreuses, les opiacés sont indiqués dans les douleurs résistantes aux autres classes pharmacologiques : notamment dans les douleurs par excès de nociception dont l'intensité est supérieure à 3 (sur 10) sur une échelle d'évaluation de la douleur.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?