Dans les années suivant le diagnostic de diabète de type 2

Une intensification importante des traitements  Abonné

Par
Publié le 23/04/2018

À partir des bases de données du Sniiram, une étude a ausculté l’évolution des prescriptions d’antidiabétiques oraux (ADO) dans les huit premières années après le diagnostic, de 2008 à 2015. Elle porte sur les plus de 45 ans non traités par ADO en 2006-2007 ayant eu au moins trois délivrances en 2014, soit environ 60 000 personnes.

S’y ajoute une comparaison des prescriptions des diverses classes d’antidiabétiques entre la période de 2008 à 2012 et celle de 2013 à 2017 chez les patients nouvellement mis sous traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte