Nash et sexe

Protégées avant la ménopause  Abonné

Publié le 23/04/2018

La connaissance de la stéatose non alcoolique (Nash) progresse. Plusieurs études épidémiologiques suggèrent que les femmes sont relativement protégées avant la ménopause. Pour le vérifier, une étude interventionnelle a été menée sur modèle murin. Elle montre qu’un régime hyperlipidique et enrichi en cholestérol a un impact bien plus important chez les mâles. Ils présentent rapidement une stéatose majeure associée à une inflammation sévère et de la fibrose. Les femelles développent une stéatose bien plus modérée.

S Smatti et al. CO-027

Source : Le Quotidien du médecin: 9659